Conflict planner
Online dispute resolution advisory.
Conflict Planner est un nouveau service d’accompagnement des entreprises dans la
résolution de leurs litiges commerciaux via un dispositif digital.

Notre offre

Conflict-planner se donne pour mission, à travers un accompagnement personnalisé, de faire découvrir et de promouvoir les solutions de résolution des conflits auprès des entreprises.

Il est temps de casser l’entre-soi et de démocratiser ces nouveaux business services pour les principaux utilisateurs, en proposant des outils et un accompagnement vers des solutions opérationnelles permettant d’augmenter l’agilité des entreprises.

Ce service est né de plusieurs constats :

  1. Les transformations du monde nous atteignent plus rapidement qu’avant. Nous pensons que chacun doit accéder à des services de résolution des conflits abordables et en phase avec la digitalisation des pratiques, donc en ligne.

2. La résolution des conflits devant les Tribunaux est longue et coûteuse. Le résultat d’un procès aboutit à un perdant versus un gagnant, donc à une rupture. De nombreuses entreprises considèrent que ce n’est pas satisfaisant.

3. Les PRADLs, plateformes de résolution des litiges, constituent l’un des leviers de la transformation du droit, de ses acteurs, avocats, juristes, médiateurs, arbitres et des utilisateurs : les entreprises ou les consommateurs.

4. Choisir un des modes alternatifs en ligne permet de gagner du temps, de gagner en agilité et en prévisibilité financière, de retrouver une relation de confiance, de la valeur et de la compétitivité…Néanmoins, encore faut-il être guidé dans les dispositifs et assuré de la qualité de service, du respect du droit, des procédures, autant de sujets que l’entreprise n’a pas envie, besoin ou le temps de gérer…

quote
62% des TPE et PME* n’ont jamais engagé une action.

* La plupart des conflits – inter ou intra – des entreprises ne sont pas résolus. Soit parce qu’elles ne souhaitent pas saisir un Tribunal, soit parce qu’elles laissent la situation évoluer et se dégrader.

Nous ne sommes donc pas une plateforme de résolution des litiges en ligne de plus, ni une fédération de médiateurs ou d’arbitres de plus pas plus qu’un centre de formation. Notre plus-value est de connaître ces sujets innovants et leur évolution, tant sur le plan réglementaire que technique et de n’avoir aucun parti pris. Cette nouvelle offre découle aussi d’une rencontre, l’association de compétences entre une avocate en droit des affaires et une « développeuse » issue de ce marché. Toutes deux ont déjà participé à plusieurs aventures au côté de la Legaltech.

C’est de cette rencontre entre des valeurs et des intérêts dédiés au partage de connaissance de ces modes alternatifs de résolution des conflits en ligne pour ce qu’ils génèrent comme plus-value pour les entreprises qu’est né Conflict Planners.

NOTRE MISSION

Faire découvrir et d’informer sur les processus de règlement des litiges en ligne, sans aller devant un Tribunal : les Modes Alternatifs de Résolution des Différends (MARD) et plus précisément, les Plateformes de Règlement Amiable des Différends en ligne (PRADL)

Accompagner la mise en place dans les entreprises des processus de règlement des litiges en ligne.

Nous mettons en place un observatoire des progrès que cela génère au plan sociétal en tant qu’interlocuteur neutre, informé, formé, proche du marché pour discuter avec les pouvoirs publics de façon structurée. Nous avons l’ambition d’aider à la structuration du marché des Modes alternatifs de résolution des Litiges en ligne. Nous croyons que les entreprises ont besoin d’un relais de connaissance et de pratiques, nous sommes convaincues que la réciproque s’applique aux PRADLs.
Les vecteurs que nous choisissons pour favoriser une meilleure compréhension, recueillir une adhésion aux modes de résolution des litiges en ligne et faire adopter ces nouvelles techniques, sont :

 

• l’organisation ponctuelle de rencontres : alliance des communautés, telles des agora, réunissant tous les acteurs intéressés;

• la production et le relais de l’information (publication d’articles de fond, récits et témoignages de résolution de litiges en ligne par les entreprises);

• l’intervention sur des évènements dédiés;

• l’organisation et le pilotage par secteurs d’activité de groupes de travail, à destination de l’entreprises et de ses directions opérationnelles, afin d’embarquer le plus grand nombre d’acteurs dans la découverte, puis la mise en place des résolutions de litiges en ligne ;

• la constitution d’une base de données des fournisseurs de PRADL.

« Conflict-planner » se donne pour mission, à travers un accompagnement de conseil personnalisé, de faire découvrir et de promouvoir les solutions de résolution des conflits auprès des entreprises. Il est temps de casser l’entre-soi et de démocratiser ces nouveaux business services pour les principaux utilisateurs en proposant des outils opérationnels et un accompagnement personnalisé, au plus près des besoins des entreprises.

Un premier axe informatif, dédié aux échanges avec les parties prenantes : à la qualification et la tenue d’une base de données de plateformes en ligne en tant que tiers de confiance.

Le deuxième axe a pour vocation d’engager des discussions et d’organiser des échanges entre les entreprises (Direction Générale, direction juridique et du risque direction administrative et financière, direction des achats, de l’innovation, etc.), les institutions publiques : tribunaux, institutionnels et les PRADLs Plateformes de résolution alternative des litiges.

Enfin, le troisième axe est un service d’accompagnement des entreprises dans la mise en place des réponses adaptées à leurs enjeux en matière de résolutions de conflits ; de l’audit des besoins au sein de l’entreprise, à la prise en compte de la réglementation et les recommandations pour des solutions du marché répondant le mieux au(x) besoin(s) qu’ils soient durables (récurrents) ou ponctuels.

La plupart des conflits – inter ou intra – des entreprises ne sont pas résolus. Soit parce qu’elles ne souhaitent pas saisir un Tribunal, soit parce qu’elles laissent la situation évoluer et se dégrader. Le pourcentage de conflits non résolus est énorme, en effet, 62% des TPE et PME* n’ont jamais engagé une action.
Les conflits non traités détruisent les relations, entraînant perte de valeur, de ressources et d’argent. Plusieurs acteurs de la Legaltech proposent désormais des solutions alternatives de résolution des conflits en ligne. Cependant, et malgré la conjoncture, si le marché est sensibilisé à ces nouveaux modes et murit sur le sujet, il est nécessaire de conforter ces usages.

 

En structurant le lien entre le besoin et l’offre, nous ne sommes pas seulement “observatrices” mais également “faiseuses”.

A propos

C’est l’histoire d’une rencontre liée à la complémentarité de nos profils, une alliance de combats et de valeurs communes, nous sommes passionnées, engagées, courageuses, motivées, curieuses et totalement connectées.

Danièle Prieur

est avocate aux barreaux de Paris et Marseille. Elle intervient en droit des affaires auprès des entreprises et leurs dirigeants. Elle a développé une expertise en droit des affaires internationales et exerce comme arbitre ou avocate auprès des Chambres ou Cour internationale d’arbitrage.
Enrichissant son parcours professionnel, elle est devenue entrepreneure, CEO d’une start up du droit. Convaincue de la transformation des métiers du droit, elle a fondé la plateforme de médiation en ligne marcel-médiation dédiée à la médiation de la consommation et mis au service du projet son expérience.
Passionnée par les modes alternatifs de résolution en ligne et notamment la médiation, elle a suivi la formation « médiation inter-entreprise » au CMAP (Centre de Médiation et Arbitrage de Paris)
Elle est engagée dans la promotion des plateformes de résolution des litiges en ligne en s’engageant auprès de la plateforme de résolution des litiges en ligne Justicity  qui exploite un outil de qualité et ouvre ses recherches et exploitation avec le Canada notamment.

anne-sophie-reynaud-lift-conseil

ANNE-SOPHIE REYNAUD

intervient depuis plus de 15 ans auprès des professionnels du droit, en cabinet, en entreprise et Legaltech. Elle s’appuie sur sa connaissance de ces acteurs pour répondre à la plupart de leurs enjeux de développement et de transformation : de l’appropriation de méthodes commerciales, à la définition de la stratégie, de la mise en place de nouveaux indicateurs de performance jusqu’à la digitalisation de leurs pratiques.
Grâce à son réseau d’experts reconnus, elle contribue à intégrer l’innovation tant dans les pratiques métiers que dans la relation clients-utilisateurs, aux moyens d’outils technologiques et / ou de méthodes « agiles » utilisés par l’écosystème startup de la Silicon Valley.
Elle a précédemment œuvré pour la promotion et la mise en place de la première plateforme de résolution des litiges par voies d’arbitrage et de médiation en Europe. Ce projet innovant pour tout justiciable constitue une avancée majeure dans le domaine de l’accès à la justice. Il a requis des actions d’évangélisation tant auprès du Ministère de la Justice dans le cadre de la Loi de programmation 2018-2022 pour l’obtention de la certification des PRADLs qu’aux côtés des entreprises, du grand groupe à la PME.
Elle avait par ailleurs exercé des fonctions de consultante au sein d’agences spécialisées dans le marketing et le business développement des cabinets de conseil du chiffre et du droit et assumé auparavant des fonctions de direction dans les départements marketing de cabinets d’avocats d’affaires internationaux. Après une formation en commerce international et marketing, elle a créé le premier jobboard juridique et fiscal français en 2001, Recrulex.com.

Formulaire de contact

Publications